Monthly Archives: March 2015

Un matin

J’ai besoin de me laisser rêver comme une feuille au gré du Loing.
Et toi, et vous charmants lecteurs …
Je me souviens de cet instant ou
Marian franchit la porte du placard
Pour se retrouver dans le pays de
Blanc habille, contrée  de la reine des neiges.
Depuis , les vieilles armoires encombrées  me fascinent .
Parfois , lorsque mon paysage devient sombre , j aime a imaginer
Une porte s ouvrant vers un monde
Enchanté ou un renard blanc à la
Queue velouté de neige m’entraînera
Sur des chemins qui s évanouiront
A peine tracés.
Que ce matin soit pour vous berce
D’inattendu, d’imperceptibles frémissements du printemps, de joies furtives, de souffles légers,
Et peut être au détour d’une allée ,
Apercevrez-vous un renard blanc
Au regard intelligent laissant dans
Son sillage quelques flocons blancs.