Un soir de réveillon tout à fait ordinaire

Un réveillon des plus ordinaires.

Imaginez :

 

Vous rentrez du boulot, assez tranquille, pensant vous mettre

les doigts de pied en éventail devant la télévision.

dans le rer, votre téléphone sonne … courtoisement  vous descendez et

répondre pour ne pas déranger, et répondre éventuellement .

 

 

 

Et là, stupeur et tremblements comme dirait Amélie
Nothomb, vous voyez s afficher sur votre clavier le prenom

du délicieux ADRIEN au demeurant ….

brrrrrrrrrr….

attention, en ces jours de réveillon , je peux donner une grande

claque .

Donc vous répondez, vous disant dans votre for intérieur”

il part dans deux jours à HONG KONG.`

ca va passer vite ! “bof, bof,” répond votre petite voix intérieure.

et avec une voix toute douce : je réponds “oui Adri” .

“Mam, j’ai un petit problème , pas grave, t’inquiète ”

“je redresse mes ischions , respire, et ajoute d’une voix tâchant

d’être aimable ” qu’est ce qui se passe”.

Adrien a le don pour vous faire lambiner , histoire de mieux noyer le poisson ferré,

en l’occurence , le poisson c’est moi .

” bon, t’es ou, t’es très loin de UNIKLOO”, car j’ai plus de chaussettes, de tee shirts,

pas assez de calecons, etc.

là, suit un échange par sms  nullement intéressant, cher lecteur, sur ses besoins

indispensables ou nécessaires du moment,  c’est à dire du 31 décembre à 18H30.

Car tout ceci a pris une demi heure, et la queue chez UNIKLOO , combien de temps

à votre avis.

Bref, bref, voila mon activité du 31 décembre 2015.

Pour me nourrir, exténuée par mon parcours du combattant dans le magasin,

j’ai squatté la boutique alimentation des galeries farfouillette.

Crevettes, homards , langoustines se balançaient sur la vitrine.

je choisis six énormes crevettes sauvages d’atlantique, et me préparai à aller

les payer. une foule faisait la queue devant l’unique caisse disponible.

Je me suis installée devant un comptoir de café et les ai dégusté tranquillement

sans remord aucun.

après tout, les galeries farfouillettes sont très riches; je regrette simplement

de ne pas avoir acheté du saumon et du caviar Pétrossian.

 

 

Dites moi chère lectrice ou cher lecteur , avez vous une idée de

La sainteté’?

Peut être une image des apôtres .

Il existe cependant d autres formes de sainteté .

Les Mères sont souvent des saintes !

A suivre…..

 

Leave a Reply